mardi 31 août 2010

Classement - 30 Août






Un nouveau code commence tranquillement à faire son apparition sur nos différents produits de consommation : il s’agit du QR Code (Code QR en français. Aussi appelé Flashcode). La première fois que j’ai vu ce code, c’était sur un colis de Federal Express, il y a deux ou trois mois. Ensuite, sur une bouteille de vin. Depuis, je commence à voir apparaître cette image (puisque c’est d’une image qu’il s’agit) sur de plus en plus de produits de consommation courante.


Code QR ?
QR est l'acronyme de «Quick Response», car son contenu de données, codé sous forme d’une image, peut être décodé rapidement... à condition de posséder un lecteur-décodeur. C’est que contrairement au ISBN d’un livre, il est impossible d’interpréter les données d’une image QR sans une «machine»*


Code QR : court Historique
C’est au Japon, en 1994, que le code QR a été crée par l’entreprise japonaise Denso-Wave, pour tracer les différentes pièces de voiture dans les usine de Toyota. Le grand avantage de ce code est de pouvoir stocker beaucoup plus d’informations qu’un simple code à barres. Son plus grand défaut, c’est que sans le recours d’une machine pouvant décoder l’image, impossible de décoder le contenu de l’image générer.

Exemple concret
Dans l’image du code QR qui illustre ce billet, j’ai inscris les données suivantes :
Mordecai Richler
Rue St-Urbain
Titre original : The Street
Traduit de l’anglais (Canada) par René Chicoine
Roman
Bibliothèque Québécoise, 188 pages.
2004 pour cette édition
9782894062142
111.r/RIC


Utile le code QR ?
Certes car il est possible de stocker jusqu'à 7 089 caractères numériques ou 4 296 caractères alphanumériques avec le code QR, ce qui est bien au-delà de la capacité du code à barre ordinaire. Et comme les codes QR peuvent mémoriser des adresses web, du texte, des numéros de téléphone, des SMS ou autres types de données lisibles par les les téléphones dits intelligents, équipés d'une application (APP) de lecture «QR reader», ils sont de plus en plus souvent utilisé dans Internet - surtout en France ou une version du code QR, le Flashcode est de plus en plus utilisé par les agences de presse sur Internet pour y suivre l’actualité, visualiser un reportage vidéo ou pour télécharger des podcasts.


Puis-je créer des QR code ?
Oui, rien de plus simple : rendez-vous ici et suivez les instructions.
Et pour décoder des codes QR, il suffit de télécharger un APP pour votre téléphone évolué (ou téléphone dit intelligent... ) ici.


_________________
* dans mon prochain billet (sur les métadonnées), je parlerai plus longuement du ISBN 13 d’un livre, de même que du recours de plus en plus fréquent à une machine pour «lire» un code.

5 commentaires:

vieuxbandit a dit...

Et si on n'a ni besoin ni envie de ces téléphones car on croit bien qu'ils n'ont absolument rien d'intelligent et qu'on n'aime pas le téléphone?

Tu me donnes un exemple d'utilisation... personnelle et utile de ce truc? (Le code, pas le téléphone!)

Bob August a dit...

Réponse en cours de rédaction...

Bob August a dit...

Finalement, je vais transformer cette réponse en billet. Je compte publier ça entre 17h et 21h30 aujourd'hui... À suivre donc !

Anonyme a dit...

à "vieux bandit" :
- on peut imprimer ces codes sur une carte de visite, la personne à qui on la donne peut nous enregistrer dans son carnet d'adresse en moins d'une seconde
- un musée peut fournir une information sur un artiste (en visitant un site internet ou en affichant un simple texte) sans placarder des affiches à côté des tableaux et dans plusieurs langues !
- un petit artisan pourrait montrer son savoir-faire en imprimant un code sur l'emballage d'un produit (en imprimant le lien vers un site à côté pour que tout le monde est l'accès à l'information)
Les QR Codes ne sont pas indispensables mais juste très pratiques.

Pour compléter l'article il est possible d'utiliser (de flasher) les QR Codes avec son ordinateur via la webcam ou grâce à une application qui "scanne" l'image affichée à l'écran (un exemple : QuickMark) l'information contenue dans le code à barres 2D est ensuite utilisable par les logiciels contenus dans l'ordinateur.

Je signale aussi un autre générateur de QR Codes

vieuxbandit a dit...

Anonyme, ah oui, bons exemples, merci. Du moins si on a les gadgets qui permettent d'utiliser la chose (dans le cas du musée, ça pourrait aller avec l'audio-guide ou être autrement prêté, et alors oui: génial!).